Publié dans Non classé

Même pas peur

Pré-projections
le 19 Janvier 2021 à 17h30
en distanciel
PROJECTIONS
du 17 mars au 6 avril 2021

Programme de 5 films conçu en partenariat avec L’Agence du court métrage

Allez hop !

Une jeune femme avance sur le plongeoir d’une piscine. Soudain, elle est assaillie de pensées qui l’empêchent de plonger. Après un long moment et de nombreuses hésitations, elle finit par se lancer. Une fois dans l’eau, elle semble soulagée d’un poids et effectue quelques gracieux mouvements de natation. Elle sort du bain, surprise que ce mauvais moment soit passé aussi vite. Elle finit par remonter sur le plongeoir, tentant de se convaincre qu’il sera dorénavant plus facile de plonger puisqu’elle l’a déjà fait. Et pourtant, les mêmes doutes réapparaissent.

Film d’animation de Juliette Baily, France, 2013.
Durée : 6 minutes 50.
Scénario et Réalisation : Juliette Baily

Le pain et la rue

Dans la rue, un enfant rentre chez lui avec du pain sous le bras. Il est arrêté par les aboiements d’un chien. Paralysé par la peur, il hésite durant de longues minutes à reprendre sa route. Rassuré par la présence d’un vieux monsieur, il le suit, mais celui-ci bifurque et il se retrouve de nouveau seul face au chien qui le guette. L’enfant prend son courage à deux mains et décide de passer. Mais l’animal grogne et l’enfant lui jette un bout de pain. Cela suffit à calmer le chien, qui finit par tranquillement suivre le garçon. Une sorte de relation de confiance semble s’établir entre les deux, jusqu’à ce que l’enfant arrive chez lui et ferme la porte au nez de l’animal. Le chien s’allonge au sol. Au bout de quelques secondes, un autre enfant apparaît au bout de la rue. Concentré sur ce qu’il transporte, l’enfant n’a pas vu le chien et sursaute lorsqu’à son approche l’animal se met à grogner. 

Film en noir et blanc d’Abbas Kiarostami, Iran, 1970.
Durée : 10 minutes.
Titre original : Nân va Koutcheh
Scénario et Réalisation : Abbas Kiarostami

La Saint-Festin

Un ogre poursuit une enfant dans la rue. Il trébuche sur le trottoir et se casse les dents. C’est terrible, il ne va pas pouvoir participer à la Saint-Festin, la fête où les ogres cuisinent et dévorent les enfants !

Il se rend chez le dentiste, mais ce dernier est inflexible : pour avoir de nouvelles dents, il va falloir payer. Désemparé, l’ogre doit se limiter à un régime à base de soupe. En rentrant du supermarché, il fait la rencontre de sa voisine et de ses deux enfants. L’ogre tombe sous le charme de la jeune femme.

Après réflexion, l’ogre a une idée lumineuse : faire appel à la petite souris pour échanger ses dents contre de l’argent. Après les avoir cachées sous son oreiller, l’ogre s’apprête à s’endormir. Mais il est gêné par de mystérieux bruits de pas : ce sont ceux de sa voisine qui prépare un spectacle de flamenco. Toujours sous le charme de la jeune femme, il ravale sa colère.

Le lendemain matin, l’ogre récupère ses pièces sous l’oreiller et se rend chez le dentiste se faire poser des dents toutes neuves. Alors qu’il se prépare à partir à la chasse aux enfants, sa voisine débarque sur son palier : sa sœur est malade et ne peut garder ses enfants pendant son spectacle de flamenco. L’ogre accepte de s’en occuper. Pendant que le spectacle de flamenco se déroule, l’ogre fait la cuisine, et tout laisse penser qu’il est en train de préparer un gâteau en se servant des enfants comme ingrédients. Lorsque la voisine arrive chez lui, tout est plongé dans le noir. Atmosphère inquiétante. Mais non, l’ogre et les enfants lui ont préparé une surprise : un gâteau « végétarien ». L’ogre, la voisine et les deux enfants célèbrent alors une Saint-Festin pas comme les autres.

Film d’animation de Léo Marchand et Anne-Laure Daffis, France, 2007.
Durée : 15 minutes.
Scénario et Réalisation : Léo Marchand et Anne-Laure Daffis

Shopping

Au supermarché, un jeune garçon fait des courses. Il compte sa monnaie, son budget a l’air restreint. Il doit acheter de la teinture pour sa mère, mais celle-ci est trop chère. Au téléphone, sa mère insiste pour qu’il la prenne tout de même. L’enfant cache la teinture dans son short et passe à la caisse, pressé par le gérant du magasin qui lui indique que le supermarché ferme. Au moment de sortir du supermarché, la teinture tombe de son short sous les yeux du gérant et du vigile qui le rattrape alors qu’il tente de s’enfuir. Le responsable demande au vigile de surveiller l’enfant et de prendre les coordonnées de ses parents. Le garçon reçoit un appel de sa mère et coupe son téléphone. Le vigile semble comprendre qu’il a dû tenter ce vol pour faire plaisir à sa mère. Pris d’empathie, il le laisse partir.

Film de Vladilen Vierny, France, 2013.
Durée : 8 minutes 30.
Réalisation : Vladilen Vierny / Scénario : François Peyroux

La grosse bête

Dans un royaume inconnu circule une histoire sur une grosse bête qui viendrait vous manger au moment où l’on ne s’y attend pas. Il suffit donc d’y penser tout le temps et elle ne viendra pas vous croquer ! Les habitants de la ville décident de mettre au point différents stratagèmes pour y arriver : panneaux d’avertissement, crieurs, personnes déguisées en grosses bêtes… Mais rien n’y fait, les gens s’habituent et ne peuvent s’empêcher de ne plus penser à la bête de temps à autre. Lorsqu’un des habitants suggère que les fausses bêtes devraient parfois croquer un passant distrait pour l’exemple, tout le monde y voit une bonne idée. Depuis, les habitants du royaume vivent transis de peur et plus personne n’ose cesser de penser à la bête.

Film d’animation en noir et blanc de Pierre-Luc Granjon, France, 2013.
Durée : 6 minutes 20.
Scénario et Réalisation : Pierre-Luc Granjon

En savoir plus encore sur ce programme? Cliquez ici ou ici !

Auteur :

Un site spécialement dédié à l'éducation à l'image Cinéma sur le département de l'Aude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s